Le donjon

Le mot donjon vient du latin médiéval dominio, désignant la partie du château réservée au maître des lieux.

On peut se poser la question de savoir la raison qui a poussé les adeptes du sadomasochisme à donner ce nom à leurs « salles de tortures ».
Après quelques recherches infructueuses sur le net, j’imagine qu’il y en a trois : D’une part, c’est en effet l’espace réservé au Maître, où il exerce pleinement son pouvoir, ce peut être aussi un endroit mystérieux, fait de pierres et de bois, de recoins sombres, quelque peu inquiétant mais également un lieu d’enfermement.

donjon

Quoiqu’il en soit, c’est souvent le rêve des soumises, et j’ai la chance et le plaisir d’en posséder un depuis peu. Rien n’est encore en place, tout est à inventer, mais la pierre et le bois sont bien présents. Reste à rendre cet endroit conforme à l’idée que je me fais de ce lieu.

La convivialité : Je le souhaite agréable car nous y recevrons nos amis. Notre BDSM n’est pas triste, il est d’abord convivial, aussi le donjon sera équipé d’un petit bar où l’on pourra prendre un verre, pour faire une pause, prendre plaisir à regarder, à bavarder.

La décoration : Entrer dans un donjon, c’est quitter le monde réel, laisser sa nature de Dominant(e) ou de soumis(e) se libérer totalement, échapper au temps et vivre un moment unique. Aussi, si le choix et la place des différents appareils sont importants, j’attache un soin particulier à la décoration. Elle ne doit pas être envahissante, mais donner une âme à l’endroit. Certains se moquent du décorum, je prétends pour ma part que le BDSM se nourrit beaucoup d’imaginaire et que les objets, les couleurs donnent à nos esprits une tonalité, une ambiance propice au rêve.

L’éclairage : Il est important à plus d’un titre. S’il doit en général être discret afin de préserver l’aspect « mystérieux » du lieu, certaines pratiques demandent néanmoins une lumière plus soutenue (cire, aiguilles…). Certains espaces doivent donc être réservés à ces jeux, avec un éclairage approprié.

L’ambiance sonore : La musique sera bien sûr présente. Peu importe le style, l’important est qu’elle puisse accompagner les participants dans leur fantasme sans les gêner. Elle sera donc feutrée, comme l’atmosphère qui règnera dans le donjon, les pratiques SM demandant beaucoup de calme pour les raisons que je viens de citer plus haut.

La sécurité : Il reste un point important qui fera l’objet de toute notre attention : c’est la sécurité. L’ancrage des engins, la fixation des points de suspension, rien ne doit être laissé au hasard. Le SM demande un équipement fiable afin de pouvoir « jouer » dans les meilleures conditions.

donjon

Voilà en quelques lignes le donjon tel que je l’imagine. Cela va demander du temps, de l’énergie et beaucoup d’enthousiasme. Mon mari possède toutes ces qualités et je le remercie d’avance du travail qu’il va accomplir, pour notre plaisir commun. Nous comptons d’ailleurs, quand il sera terminé, organiser une petite inauguration entre intimes, afin que ce lieu devienne « notre » donjon, l’endroit où nous nous sentirons bien, où nous partagerons notre passion dans l’amitié et l’esprit chaleureux qui nous caractérisent.

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009