Ne vous moquez pas…

Ne vous moquez pas,
Hommes sans cervelle,
Mais voyez plutôt ce qu’Il a fait de moi.
Vous pouvez ricaner
Mais sachez que ses coups
M’ont donné plus de force,
Que chacune de ses chaînes
Construit ma liberté…

Ne vous moquez pas,
Hommes sans courage,
Mais admirez plutôt mes hommages à ses pieds.
Vous pouvez vous gausser,
Mais mon humilité
M’a rendue bien plus grande
Que les compromissions
Que vous vous imposez…

Ne vous moquez pas,
Hommes sans passion,
Mais entendez mes cris sous ses coups de cravache.
Vous pouvez vous murer
Dans le silence des sots,
Ils montent vers le ciel
Pour clamer mon extase
Et retombent sur Lui
En pluie de gratitude…

Ne vous moquez pas,
Hommes sans raison,
Mais écoutez mes pleurs quand je suis loin de Lui.
Vous pouvez vous draper
De tout votre mépris,
Quand vous pensez douleur
Dites vous que c’est elle
Qui nous a réunis…

Ne vous moquez pas,
Hommes sans chaleur,
Mais découvrez d’abord les raisons de nos jeux.
Vous pouvez bien nier
Ce désir qui nous porte,
Mais chacun de ses maux,
Chacune de ses caresses,
M’entraînent vers des rives
Que vous n’atteindrez pas…

Vous pouvez vous moquer,
Hommes sans cœur,
Mais pensez que le mien ne bat plus que pour Lui.
Vous pouvez exploser
Du rire des ignorants,
Mais voyez son regard
Quand mon corps s’offre à Lui
Et vous verrez alors
Ce que c’est que l’Amour…

1er mars 2006

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009