L'ABCécédaire du BDSM : C

Un abécédaire à quatre mains, celles d’un Dom et d’une soumise, pour échanger quelques pensées sur le sujet…

groupe sm

Maître :

G comme Groupe. Une relation BDSM, comme toutes les relations humaines, et la notre d’échappe pas à la règle, se nourrit très largement des échanges avec les autres..

Réduite à un huis clos entre deux personnes, elle aurait tôt fait d’épuiser l’imaginaire qui la nourrit depuis maintenant un peu plus de quatre ans.

Mais au-delà des jeux que nous aimons et que nous partageons si souvent ensemble, nous avons la grande chance d’être entourés d’amis proches avec lesquels nous avons déjà vécu de nombreuses expériences d’une grande richesse émotionnelle.
Ces amis nous les appelons affectueusement "le Groupe".
Ce qui fait aujourd’hui la valeur de notre Groupe, c’est que chacun étant attentif aux autres, reste libre d’apporter ses idées et d’étoffer les futures pièces que nous jouerons ensemble.
Nous pouvons ainsi continuer à enrichir mutuellement notre univers fantasmatique.

Alors comme notre histoire est largement liée à ce Groupe, c’est lui que j’ai choisi pour illustrer le G de notre abécédaire.
Une façon aussi de leur dire tout notre attachement à ce qu’ils représentent pour nous. A travers tous ces moments passés ensemble, c’est notre expérience qui s’est construite dans un univers sécurisant et tellement vivant.
L’imagination débridée de Maître A… nous a déjà emportée dans de véritables moments de théâtre et nous savons que le programme à venir est riche de promesses et de moments forts.

Alors oui, G comme Groupe !

guide

Soumise :

La lettre G ne m’a pas inspirée tout de suite, il a fallu un peu de réflexion, mais deux verbes se sont imposés à moi : Guider et Grandir.

Guider, car c’est ainsi que je conçois le rôle essentiel du Dominateur. Il existe deux définitions à ce mot :
Guider, c’est montrer le chemin. Quel chemin, direz-vous ? Celui qui mène à l’équilibre et à la sérénité. Un chemin parfois sinueux, pentu, qui demande de la part de la soumise un gros travail sur elle-même, mais qu’elle prendra si son Maître lui montre la direction.
Guider, c’est aussi conseiller, aider. C’est lorsque la soumise s’est engagé sur cette voie que le Maître est là pour la soutenir, l’encourager, l’obliger, parfois, afin qu’elle évolue, qu’elle apprenne, en un mot : qu’elle Grandisse
Grandir, développer ses capacités, prendre de l’assurance, mûrir en devenant plus sage. C’est à la fois l’objectif à atteindre d’une soumise et l’attente d’un Maître responsable. Peu importe le moyen d’y parvenir, il sera ce qu’il en décidera et ne donnera de résultat que si elle accepte de le suivre, consciente de l’immense cadeau qu’il lui fait en acceptant d’être son Guide.

Dans notre histoire, le chemin n’était pas difficile à trouver. Il me paraissait même assez simple au début. Mais la vie se complique parfois, et la route de la plénitude s’est révélée beaucoup plus difficile que je ne l’avais imaginée. Mais vous avez toujours été là pour me conseiller, apaisant mes angoisses, calmant mes doutes, consolant mes peines, gérant souvent mes excès. Grâce à vous, j’apprends à me pondérer, à regarder la vie avec plus de tranquillité. Je Grandis, donc. Doucement, certes, mais vous me renvoyez un bilan positif de mon évolution, et cela suffit à mon bonheur…

A suivre...

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009