L'ABCécédaire du BDSM : L

Un abécédaire à quatre mains, celles d’un Dom et d’une soumise, pour échanger quelques pensées sur le sujet…

L comme ... Le mot Liberté s'est imposé à moi naturellement car comment ne pas s'interroger sur le paradoxe entre le désir de s'émanciper à travers la soumission et la dépendance qu'elle occasionne. Le sujet étant complexe, j'ai préféré y consacrer un article à part entière (Soumission et liberté) que vous trouverez dans la rubrique « Réflexion ».

lien bdsm

L comme... Lien.
La signification de ce terme peut être différente selon les pratiquants du BDSM. Pour beaucoup, il représente le moyen de contraindre son (sa) soumis(e), dans les jeux de Domination/soumission et/ou dans une perspective plus esthétique (Shibari). Si le bondage (anglicisme plus élégant que ligotage, il faut le reconnaître) est pour moi un vrai plaisir que je partage parfois avec mon Maître, c'est le second sens du mot que je vais développer, le Lien dans son aspect psychologique, l'attachement entre deux personnes dans le cadre d'une relation D/s.

Car c'est bien ce Lien qui constitue l'essence du BDSM. Il me paraît tellement important qu'il m'a inspiré le nom de ce site.
Aimer donner ou subir la douleur ne suffit pas. Pas plus que ne suffisent les actes de Domination/soumission, aussi développés soient ils. Ce qui donne de l'intensité aux actions, c'est l'intention, le but. Et c'est bien sur ce but que se retrouve un couple BDSM. Le nôtre, c'est de développer notre connaissance de soi, de vivre des expériences visant à nous confronter à des émotions parfois heureuses, parfois plus difficiles et étoffer nos personnalités. Je dis nous, car je pense que le Maître lui aussi grandit dans ce type de relation.
Pour que cela soit possible, il faut une véritable complicité, ce qui implique de bien connaître l'autre également. Cette mise à nu, cette recherche permanente de la compréhension de ce que nous sommes au plus profond de nous n'a rien à voir avec le jeu. Cela touche la partie la plus intime de notre être.
Cet échange, qui nous renvoie sans cesse à nous même, devient un besoin, et rapidement une dépendance. Le Maître et la soumise sont en quelque sorte un miroir l'un pour l'autre. Un miroir rassurant, où ils peuvent se regarder sans fard, tels qu'ils sont.
Dès lors, comment ne pas imaginer la force de ce Lien et à quel point il peut être précieux pour ceux qui le vivent. Il ne cesse de croître avec le temps, et pourtant il peut se rompre, emporté par les aléas de la vie.
C'est sans doute ce qui lui donne sa valeur, tout comme le fait d'être si intime qu'il ne peut qu'être confidentiel et impossible à concevoir tant qu'on ne l'a pas vécu.

Vous pouvez comprendre maintenant le nom de ce site...

A suivre...

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009