Confessions

confessions

Elles ont frappé à la porte, alors que la nuit venait à peine d’étendre son manteau sur la campagne environnante. Elles ont attendu un moment, grelottantes, quand soudain un grincement les a fait sursauter. Dans l’encadrement se dressait un moine, appuyé sur un grand bâton de bois.
« Entrez, mes filles » leur a-t-il dit, comme s’il attendait leur venue.

confessions

Elles ont pénétré l’une après l’autre dans l’église, saluant leur hôte avec déférence.

confessions

Un autre moine était présent, qui resta silencieux, mais leur fit signe de la main de se diriger vers le fond. Elles s’exécutèrent docilement, espérant ainsi prouver aux deux religieux leur volonté de devenir sage et de s’amender de leurs péchés.

confessions

Après un long conciliabule laissant les soumises transies de froid, les deux moines vinrent les chercher et les conduisirent en procession jusqu’à l’autel.

confessions

confessions

A genoux, tour à tour, elles durent confesser publiquement leurs fautes, sous le regard sévère des moniaux qui leur donnèrent l’absolution, après avoir déterminé des sanctions à la mesure de leur inconduite.

confessions

L’une d’elles, emportée par sa joie d’être pardonnée, se jeta bras en croix sur le sol.

Au terme de cette visite, les moines raccompagnèrent les soumises à la porte, leur prodiguant moult conseils afin qu’elles se préservent de la tentation.
Mais soumises elles sont, soumises elles resteront, et l’on peut penser que dans quelques mois, elles reviendront supplier les hommes de foi de les absoudre à nouveau…

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009