Guide d'évaluation à l'usage de la soumise (suite)

Deuxième volet de ce guide...

RUBRIQUE 2 - L'aspect visuel, les signes extérieurs.

BDSM

A / Ton rapport aux vêtements, ton style de soumise à travers l'habillement.

G : Du noir, du noir et encore du noir !

B / Des choses ont-elles changé dans ce domaine, notamment dans le style personnel que tu t'étais créé ?

G : Par pragmatisme, j'ai laissé tomber dentelle jupe longue et talons aiguille, que pourtant j'affectionne, mais qui est difficile à porter au quotidien, surtout dans mon métier. Je le regrette, c'était une façon de me démarquer et d'ailleurs, je sentais aux regards dans la rue que mon style questionnait. Je continue à garder un petit côté « sexy » sans être ostentatoire, qui me correspond assez bien, je crois.

M: D'accord sur le côté pragmatique des vêtements les plus adaptés à ta vie, mais je ne m'interdis pas à l'avenir de t'imposer « dentelle, jupe longue et talons aiguille » pour venir retrouver ton Maître.

C / Les signes extérieurs, la symbolique attachée au style vestimentaire.

G : Je ne pense pas aujourd'hui laisser paraître de symbolique liée au BDSM à travers ma façon de m?habiller, si ce n'est par le noir que je porte en permanence. Je n'en ai d'ailleurs plus besoin, je pense que, d'une certaine manière, tout en moi intrigue, ou du moins pose question. Je crois être assez éloignée des standards vestimentaires des femmes de mon âge pour que l'on pressente ma façon de vivre un peu décalée du commun des mortels. Cela suffit à mon bonheur...

BDSM

D / Le port de bijoux.

G : Je tiens beaucoup à ma bague d'Ô, c'est d'ailleurs le seul signe visible que je porte en permanence. Elle est le symbole de ma soumission. Je ne la porte pas pour qu'elle soit vue, mais si, par hasard, elle était reconnue par un ou une adepte du BDSM, j'y verrai alors une marque de « reconnaissance », d'adhésion à un mode de vie que je revendique, même si je ne tiens pas à choquer les non initiés.
Je ne classerais pas les anneaux à mon sexe comme des bijoux, mais bien comme des fers. La symbolique est très forte, et ce d'autant plus qu'elle est intime et qu'il m'a fallu beaucoup de courage avant d'accepter de passer cette épreuve. Ils sont non pas l'emblème de ma soumission, mais celui de ma soumission à VOUS, ce qui leur donne une valeur bien plus importante à mes yeux.

M: Pour moi aussi la symbolique du port des anneaux est très forte, elle représente un cap important que nous avons franchi ensemble, il s'agit d'une forme profonde d'engagement réciproque, ce qui explique la valeur que nous y attachons l'un et l'autre.

E / L'analyse du regard des autres sur ton style vestimentaire. (Un exemple : il y a des hommes dans ton entourage professionnel, tu as vu des regards sur tes décolletés, y vois-tu un lien avec ce que tu es, ou pas ?)

G : Bien entendu ! Comme je vous l'expliquais plus haut, même si ma façon de me vêtir n'est pas exubérante, elle révèle quand même discrètement ce que je suis au fond de moi en n'étant pas « conventionnelle ». Je pense que cela ne trompe personne, et si, encore une fois, je ne tiens pas à choquer, j'assume parfaitement ma différence parce que je ne sens, dans les regards de ces gens, rien de malsain ou déplacé. Juste interrogatif, parfois.

A suivre...

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009