Femme ou soumise ? Les deux !

Echange épistolaire entre un homme et une soumise, devenus amis...

A l’Amie,
Toi qui me dis souvent ne pas savoir quelle est ta vraie nature, hésitant entre la femme et la soumise, je voudrais te dire : "Reste avant tout la femme que tu es". Car telle une transfiguration, c’est « Elle » qui a su accueillir la soumise. « Elle » a accepté et favorisé tout ce qui contribue aujourd’hui à ton bien-être. « Elle »est suffisamment transparente pour se confondre avec la soumise et tolérante pour la laisser vivre en elle et s'épanouir! Mais si un jour la soumise se lézarde ou se brise au gré des « aléas  de la vie », c'est encore « Elle » qui viendra au secours et qui la réconfortera ou la mettra définitivement dans un coin secret du jardin des souvenirs.
Non que je te souhaite cela! Du tout! Au contraire, mon souhait étant de côtoyer une femme épanouie, joyeuse et respectée, je voudrais rendre un vibrant hommage à celle des deux qui à mes yeux possède toutes ces qualités remarquables! Et là, je n'en vois qu'une face à moi, le regard espiègle, le sourire complice aux lèvres et c'est toi, enfin, disons « Elle »!
Voilà, en ces moments où je sais que tu te poses maintes questions et où nous avons découvert une merveilleuse amitié qui nous lie plus encore que nous l'eussions pensé ou espéré secrètement, je voulais partager avec toi mon ressenti par rapport à cette dualité troublante...
Peut-être ai-je tort? Peu importe! A mes yeux, tu es et seras toujours et avant tout la Femme.
Voilà, je voulais te livrer mon point de vue. Il vaut ce qu'il vaut mais il a le mérite d'être sincère et d'exprimer ce que je ressens au plus profond de mon être!
Ton ami

dualité

Merci pour ces charmants compliments adressés à la femme que je suis; ils me vont droit au coeur.  Peut être as tu raison, je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle.  Vois tu, la soumise que je suis a envahi ma vie depuis plus de deux ans, toute à ma passion, je lui ai laissé toute la place, étant cependant consciente que la femme en moi n'avait pas totalement disparue.  Et c'est heureux!  Je connais bien des soumises qui ne vivent plus que pour leur soumission, en oubliant complètement ce qu'elles sont.  Celles là me semblent souvent peu équilibrées, leur vie n'étant suspendue qu'au regard d'un Dom. Mais Dieu que la soumission est un facteur de bien être dans ma vie !... Elle lui fait vivre tant de belles émotions!
  Alors, oui, tu as raison, je suis femme et je le revendique, mais n'oublie jamais que la soumise se cache toujours derrière elle, prête à intervenir! Tu parles de mon regard espiègle ?  Soumise, j'ai le même, car finalement, elle et moi ne sont qu'une : si la femme est heureuse, la soumise l'est aussi, si la femme souffre, la soumise souffre avec elle.  Mais c'est assurément la première qui reprend les commandes quand la situation se complique. En conclusion, n'est ce pas ce qu'on appelle l'équilibre?...

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009