Les évènements que nous traversons sont souvent source de réflexion et permettent parfois de découvrir des aspects de nous que nous ignorions. Notre histoire n’échappe pas à cette règle. Pour la raconter, et sans doute parce que nos imaginaires sont fertiles, nous en avons fait une allégorie, une manière d’exprimer nos sentiments, nos ressentis. Le premier texte, « Capitaine », a été écrit par mon Maître. Le second, « Petit mousse », par moi-même. Ils racontent la même histoire, vue sous deux angles différents…

Le petit mousse

histoire_bdsm

Il vient de se réveiller en sursaut, Petit mousse. Le soleil est déjà haut dans le ciel, alors, il saute de sa couche, attrape un café au vol et monte sur le pont. Le capitaine est là, il sourit ironiquement au jeune marin.
« Te voilà enfin, petit mousse ! »
Petit mousse baisse les yeux en rougissant, il n’ose dire au Capitaine qu’il dort mal depuis des jours, précisément depuis celui où il s’est aperçu que son patron avait repris le chemin du port sans rien lui dire. Depuis, il se pose des questions : et si ?... et si ?... et si le Capitaine se lassait de leurs voyages interminables sur les mers du monde ? Et s’il avait envie de retrouver la terre ferme et goûter la douceur d’un foyer ? Il sait qu’il n’a rien à demander, rien à espérer, mais cette perspective le plonge dans une profonde tristesse… Il est un peu plus de midi quand le navire rejoint le port.
« Profite de ta journée pour aller voir ta famille, je reviens plus tard…» dit le Capitaine en ébouriffant la tignasse du jeune homme et il s’éloigne à pas lents vers les ruelles du village.
Petit mousse soupire, il n’a nulle envie de descendre à terre, il n’est bien qu’ici, dans le bateau du Capitaine, SON bateau… Pourtant, il se décide à prendre le chemin de la maison familiale.

Les heures passent, n’y tenant plus, Petit mousse décide de se rendre chez le Capitaine, là haut, sur le rocher. L’endroit est désert, la clé de la porte n’a pas bougé de place, cachée dans les genêts qui bordent la maison. Il n’est pas rentré…
Petit mousse se sent soudain perdu, sa solitude l’entraîne à la terrasse du café du port. Autour de lui, les marins le saluent joyeusement :
« Alors, Petit mousse, tu es de retour ? »
Il sourit tristement, plongé dans ses pensées.

Il le savait. Il savait qu’un jour ou l’autre, cela arriverait. Il avait jusqu’ici réussi à chasser cette idée de sa tête, mais cette fois, elle revenait, lui rappelant la douloureuse réalité. Il comprenait : son Capitaine était un homme, il avait des envies bien légitimes de douceurs féminines et il était bien incapable de lutter contre ça, mais il avait peur, tout à coup, peur que cette douceur ne le retienne définitivement à quai, qu’il n’ait plus envie de parcourir les océans dans le froid et la tourmente. Ils en avaient pourtant déjà traversé des épreuves tous les deux, certaines avaient même failli leur être fatales, mais ils étaient toujours repartis, revivant avec bonheur leur huis clos sur la mer, dans la même communion de pensée.

Cette fois, Petit mousse sait qu’une autre période s’ouvre, et que même s’il reprennent leur voyage, ce ne sera plus vraiment comme avant, une autre attendant désormais leur retour. Les heures passent, lourdes à porter pour le petit marin qui a envie de hurler sa tristesse, la rage de son impuissance.

histoire_bdsm

Il est apparu soudain, souriant. Petit mousse s’est retourné et son visage s’est éclairé : Il était revenu ! Il a suivi le Capitaine sans rien dire, son cœur battant la chamade au rythme de ses pas. Il a sauté dans le bateau et s’est affairé sur le pont. Vite, partir, retrouver la fraîcheur des vagues et la caresse du vent. Le navire quitte le port, alors que les fenêtres des maisons s’éclairent dans la pénombre du crépuscule. Appuyé sur le bastingage, Petit mousse songe. Il ne sait rien mais imagine. Et au regard heureux de son Capitaine, il sait que rien ne pourra jamais les séparer, pas même la plus belle des sirènes. Alors il crie sa joie, Petit mousse, en regardant s’éloigner les rivages maudits…



gyptis, le 4 février 2010

Histoire du Capitaine à lire page précédente.

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009