Le marionnettiste

Il a tendu le fil et j’ai baissé la tête.
A chacun de ses gestes, j’ai toujours répondu :
Il veut que je me lève, Il veut que je m’abaisse,
Ses mains me manipulent et je suis à genoux…

Les liens qui nous unissent ne sont pas invisibles
Mais seuls, les initiés peuvent les deviner.
Les autres sont outrés ou trouvent ça risible
Qu’importe ! Il est le guide auquel je suis livrée…

Ses doigts marquent l’empreinte de toutes mes attitudes,
Il pense et j’obéis à ses commandements.
Nul besoin de pression, mais de sollicitude,
De douceur, d’Amour et de renoncement…

Je suis sa Colombine, toute vêtue de noir,
Dans un décor austère, sans Guignol ni Pierrot.
Je suis seule sur la scène, mais je sais que là haut
Il est là, attentif, heureux de me mouvoir…

Je suis sa marionnette, son jouet, son trésor,
Celle qui s’anime quand Il en a envie,
Et je lui appartiens, de mon âme, de mon corps,
C’est lui qui me contrôle et me donne la vie….

Si demain il se lasse et me met de côté,
Enfermée dans un coffre, oubliée dans un coin,
Je n’aurais plus de vie, ni plus rien à donner,
Mon bois se pourrira, par manque de ses soins…

Mais ce soir, Il me prend et m’emmène avec lui,
Me caresse et me pose au milieu de la scène,
Il effleure le fil, je vibre, je frémis,
Je danse sous ses doigts pour lui dire « je t’aime »…

le 6 mars 06

Liens-secrets

"Liens-Secrets", création 2009